Cimetières désafectés

Outres les cimetières militaires qui existent encore de nos jours, il y a aussi ce qu’on appelle les cimetières désaffectés. En effet, les cimetières étaient bien plus nombreux durant la guerre et même par la suite, certains n’ont été que désaffectés bien plus tard, jusque dans les années 1960 afin de rassembler les corps des soldats morts aux combats dans des cimetières plus grands, plus adaptés et mieux situés.

  • Cimetières désaffectés de la Chamberlaine, du 154e allemand et de la Houblonnière à Virton

  • Cimetière désaffecté de Bleid

  • Cimetière désaffecté du bois des Rappes à Latour

  • Cimetière désaffecté de Signeulx

  • Cimetière désaffecté du Tilleul à Tintigny

Page 1 of 3