Vous êtes ici : La Lorraine Gaumaise En couple... Romantisme Chapelle, Ermitage et chemin de croix Notre-Dame de Wachet

Chapelle, Ermitage et chemin de croix Notre-Dame de Wachet

Coordonnées

Saint-Léger (Saint-Léger)
  • img_0
  • img_1
  • img_2
La première mention de l'ermitage de Wachet date de 1559. La chapelle a été construite avant 1678. Le premier ermite connu fut Claude de Habaru, qui alla ensuite (1660) à l'ermitage du Bonlieu. Le dernier ermite fut placé le 22 novembre 1782. Il s'agissait de frère Macaire ou Jean Nicolas Lichtfous, de Barnich.

Jusqu'à ce que Joseph II interdise les ermitages le 2 juillet 1783, la désignation des ermites de Wachet a appartenu à la communauté des habitants de Saint-Léger. Les ermites dépendaient du curé et du doyen rural, ses visiteurs naturels.

Le 12 juillet 1779, les reliques de la Sainte-Croix et celles de saint Donat furent transportées à la chapelle. Le 4 décembre 1779, frère Dominique fit don des reliques de saint André. En 1793, un garde chapelle surveillait l'édifice moyennant logement.

Le 9 pluviôse an XI, le domaine échut à vingt-trois propriétaires différents. Ce n'est qu'en 1838 que l'on commença à restaurer la chapelle. Un premier chemin de croix fut béni en 1842.

Vers 1900, ce chemin de croix fut remplacé par les quatorze stations en pierre de taille que nous connaissons aujourd'hui. Elles comportent un socle quadrangulaire, un pilier et une colonne engagée surmontée d'une niche.
Chaque station a été offerte par une famille du village. Une procédure de classement est en cours.

En 1944, le logement de l'ermite fut transformé en sacristie. La toiture et le clocher furent renouvelés en 1952.

Sur la façade ouest de la chapelle se trouve un Christ en croix du XVIIIe siècle en bois polychrome. Les vitraux, récents, représentent Notre-Dame de Beauraing, une pietà, une Vierge et une éducation de la Vierge; Le 15 août, pour la procession annuelle, un autel est dressé en plein air, à proximité de la chapelle.

Source : Guide des Églises et Abbayes